L'actualité
Aqmi annonce l'exécution de trois "espions"
Date : 13/12/2015 à 22:49:53

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - Al-Qaida au Maghreb Arabe (Aqmi) annonce l’exécution de trois « espions » à la solde des services mauritaniens et français, dans une vidéo portant le titre « Les traîtres », rapporte mardi après-midi « Al Akhbar », un organe privé mauritanien qui reçoit régulièrement les documents filmés et sonores portant les revendications du groupuscule djihadiste sous-régional.

Les suppliciés ont pour nom Cheikh Baye Ould Mohamed Ould Habib, Mohamed Tahir Tariki (originaire de Gossi au Nord-Mali) et Mohamed Mahmoud Ben Omar Al-Mali.

Le premier est un Mauritanien, frère du djihadiste Maarouf Ould Haiba, condamné à la peine capitale par la Justice de son pays pour l’assassinat de cinq touristes français près d’Aleg (Sud) le 24 décembre 2007 et mort en détention.

Cheikh Baye « reconnaît avoir été recruté en 2010 par l’ex-chef des renseignements militaires, le général Ould Meguett, actuel directeur général de la Sûreté nationale (Dgsn). Et le chef actuel des renseignements militaires, Brahim Ould Salem, pour une rémunération mensuelle de 40.000 ouguiyas et une prime annuelle de 1,2 million d’ouguiyas », rapporte la vidéo.

Par ailleurs, « la taupe » dit avoir « permis l’interception d’un groupe de djihadistes qui voulait traverser la frontière pour se rendre au Nord-Mali, avec un rôle de placement des puces de géo localisation des positions des combattants islamistes.

Les espions sont l’œil de l’ennemi et celui-ci dépend complètement d’eux. C’est à cause de cela qu’il a pu localiser beaucoup de nos positions», affirme Aderahmane El Sanhaja, chargé des affaires religieuses du mouvement.

Il appelle enfin « les Moudjihidine à cibler les positions des services des pays qui combattent Aqmi ».
retour
Recherche personnalisée


Accueil