L'actualité
L'autorité mauritanienne de régulation relève des manquements dans le service de téléphonie mobile
Date : 15/11/2015 à 23:01:04

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - L’autorité de Régulation des télécommunications en Mauritanie relève « des manquements dans la distribution du service par rapport aux engagements contenus dans le cahier des charges » de la part des opérateurs de téléphonie mobile au niveau de plusieurs localités du pays, dans une déclaration rendue publique jeudi.

Ces faits ont été constatés à l’issue d’une mission entre le 02 septembre et le 05 octobre, a-t-on indiqué.

La mauvaise qualité du service est reprochée à la Mauritel (capital majoritairement détenu par Maroc Téléom) - pour quatre villes, la Mauritano-tunisienne des télécommunications (Mattel-Tunisie Télécom et privés mauritaniens - 12 villes), réseau GSM Chinguitel (filiale de la soudanaise Expresso) trois villes et quatre villes pour le réseau Cdma de Chinguitel).

«Les niveaux des taux de perte d’appels et les coupures des appels, qui reflètent la qualité du service, sont supérieurs au seuil maxima autorisé, qui sont respectivement de 5% et 3%, conformément aux dispositions prévues par le cahier des charges des opérateurs ».

Les sociétés de téléphonie mobile sont sommées de se conformer aux exigences du cahier des charges dans un délai d’un mois.
-0-PANA SAS/BEH/IBA 12novembre2015

retour
Recherche personnalisée


Accueil