L'actualité
Le FNDU non partant pour le dialogue politique du 20 octobre en Mauritanie
Date : 16/10/2015 à 18:01:35

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - Le Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU), un collectif regroupant 17 partis, plusieurs dizaines d’Organisations de la Société civile, de centrales syndicales et de personnalités indépendantes de la Mauritanie, ne prendra pas part au dialogue national inclusif auquel l’invite le pouvoir le 20 octobre prochain, selon un courrier officiel adressé au Premier ministre et publié ce jeudi.

Le pouvoir mauritanien a organisé des rencontres consultatives préliminaires à un dialogue national inclusif du 07 au 11 septembre dernier avec la participation de tous les segments de la majorité et quelques transfuges de partis de l’opposition désavoués par leurs formations issues d’une coalition de l’opposition modérée.

Ces assises ont recommandé la tenue en octobre d’un dialogue national inclusif pour débattre de tous les problèmes "politiques, institutionnels, économiques, sociaux, sécuritaires".

Après ces rencontres préliminaires, le Premier ministre mauritanien, Yahya Ould Hademine, a envoyé un courrier invitant le FNDU à un dialogue national inclusif dont les assises débutent le 20 octobre prochain.

Le FNDU "met en doute la sincérité et la bonne foi du pouvoir quant à sa volonté d’organiser un dialogue sérieux et responsable avec l’opposition nationale et d’en appliquer les éventuels résultats".

Son histoire des différents dialogues menés avec les partenaires fondent ce doute, écrit le FNDU, citant notamment les accords de Dakar, qui ont permis le retour à l’ordre constitutionnel grâce à l’élection présidentielle du 18 juillet 2009, après le putsch du 06 août 2009 et d'autres accords.

"Les assises préliminaires organisées de manière unilatérale montrent que le pouvoir n’est pas mu par la volonté d’organiser un dialogue sur les vrais problèmes de la Mauritanie et dispose d’un agenda avec des objectifs non-avoués", estime le FNDU.

Au cours des dernières semaines, rappelle-t-on, une vingtaine de membres du gouvernement mauritanien ont visité toutes les capitales régionales et départementales pour expliquer aux populations les vertus du dialogue politique
-0- PANA SAS/JSG/IBA 15oct2015


retour
Recherche personnalisée


Accueil