L'actualité
Une enquête pour soupçons de corruption et la fièvre du Rift à la Une de la presse mauritanienne
Date : 12/10/2015 à 12:48:07

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - Une enquête «pour soupçons de corruption de personnalités proches du pouvoir en Mauritanie» ouverte contre TASIAST Mauritanie Limited, une filiale de la société canadienne Kinross, exploitant une mine au Nord du pays par SECURITIES EXHANGES Commission et la justice américaine a été révélée par le journal français «Monde Afrique» il y a quelques jours, et une épidémie de la fièvre de la vallée du Rift qui a fait un bilan officiel de 4 décès, ont été les principaux sujets commentés par la presse parue dans le pays cette semaine.

Le «Quotidien de Nouakchott» du mardi 06 octobre annonce en manchette «Kinross fait l’objet d’une enquête de la SEC et de la justice américaine, pour soupçons de corruption de personnalités influentes».

De son côté «Le Rénovateur», un autre quotidien, relève : «Les mines d’or mauritaniennes dans le collimateur du gendarme de la bourse américaine» dans le contexte international «d’une économie extractive en berne».

Au sujet de la fièvre hémorragique de la vallée du Rift, le quotidien «Nouakchott-Info» du mardi 06 octobre signale que «l’invasion des moustiques sera à l’ordre du jour de la prochaine réunion du Conseil des ministres» et déplore le fait que les autorités aient perdu «la guerre» contre ces nuisances.

Pour sa part, le quotidien «l’Authentique » condamne «le silence officiel face à une alerte épidémiologique sous régionale». En effet, ce journal relève «des cas certes encore limités de patients souffrant de maladies hémorragiques qui ont été annoncés au niveau de certains hôpitaux régionaux, notamment à Assaba, au Brakna et au Tagant. L’information est couverte pour le moment du sceau du «Secret Défense» par les autorités sanitaires au moment où l’Institut Pasteur de Dakar vient de confirmer l’existence d’une telle épidémie.

Dans le même ordre d'idées, «Le Rénovateur» souligne «une véritable montée de la psychose» au sujet de la fièvre hémorragique de la vallée du Rift.
-0- PANA SAS/IS/SOC 10oct2015

retour
Recherche personnalisée


Accueil