L'actualité
Les prix des moutons pour l'Aïd al-Adha 2015 à Nouakchott sont élevés
Date : 23/2/1 à 22:42:10

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - Les prix des moutons sont chers à l’occasion de la grande fête musulmane de l'Aïd el-Adha, qui sera célébrée en Mauritanie ce jeudi, selon les avis de plusieurs consommateurs recueillis mercredi.

Le coût minimal du mouton de sacrifice, relevant d’un rituel religieux incontournable pour ceux qui en ont les moyens et élément central des festivités au plan social, est de 33.000/34.000 ouguiyas, soit environ 100 dollars américains. Ce montant est légèrement au-dessus du Salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig).

Quant aux plus gros béliers, ils peuvent facilement flamber au-dessus des 200 dollars.
Mohamed Cheikh, vendeur de bétail dans le plus grand foirail de Nouakchott situé à la périphérie de la commune d’El Mina (banlieue), impute la cherté du coût du mouton à la variable transport pour acheminer les petits ruminants des villes de l’intérieur vers la capitale.

« Les bêtes sont arrivées en masse, mais il a fallu débourser une fortune pour le voyage et nous sommes obligés d’en tenir compte dans la détermination du prix de vente ».

Sidi Mohamed, un autre vendeur, défend le même avis et explique que les prix pratiqués permettront à peine de couvrir le coût du transport.
-0-PANA SAS/BEH/IBA
retour
Recherche personnalisée


Accueil