L'actualité
Une coalition sollicite le report de la date fixée pour le lancement du dialogue politique en Mauritanie
Date : 25/2/1 à 11:45:55

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - La Coalition unie pour une alternance pacifique et démocratique (CUPAD) en Mauritanie, composée de trois partis politiques, a demandé aux autorités, un report de la date fixée pour la première rencontre dans le cadre d’un dialogue politique national, a appris la PANA dimanche de sources autorisées.

Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, ministre, Secrétaire général de la présidence de la République, ex-Premier ministre et négociateur principal du pouvoir, a envoyé un courrier aux partis politiques, Organisations de la Société civile, centrales syndicales et personnalités indépendantes, pour le début d’un dialogue à la date du 07 septembre prochain, il y a une semaine.

"Nous avons sollicité un report de la date fixée par le ministre, Secrétaire général de la présidence de la République, pour engager des consultations préliminaires avec toutes les parties: pouvoir et opposition regroupée au sein du Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU), afin de créer les conditions d’une démarche consensuelle et donner au dialogue toutes ses chances de réussite", explique à la PANA le député Bodiel Ould Houmeid, président en exercice de la CUPAD et leader du parti "El Wiam".

Le Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU), composé de partis politiques, Organisations de la Société civile, centrales syndicales et personnalités indépendantes, a déjà annoncé son "offre" au pouvoir pour un dialogue dont il est le seul à détenir l’agenda et déjà les conclusions.

La CUPAD - opposition dite modérée - est composée de l’Alliance populaire progressiste (APP), de SAWAB et du Parti démocratique et social (El WIAM).
-0- PANA SAS/TBM/IBA 23août2015
retour
Recherche personnalisée


Accueil