L'actualité
Procès en appel de deux militants anti-esclavagistes mauritaniens le 20 août
Date : 09/08/2015 à 00:41:28

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - Le leader de l’Initiative de résurgence du mouvement abolitionniste (IRA-Mauritanie), Birame Ould Dah Ould Abeid et le vice-président, Brahim Oul Ramdhane, condamnés à 2 ans de prison ferme et détenus dans la prison d’Aleg, à 250 kilomètres au sud-est de Nouakchott, seront jugés en appel dans la même ville le 20 août prochain, a annoncé jeudi l’organisation.

Les responsables et militants de l’IRA affichent une grande mobilisation pour dénoncer "la détention arbitraire" de ces deux militants anti-esclavagistes et exiger leur libération.

Certaines ONG internationales, comme la Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme (FIDH), adoptent la même attitude.

Le collectif des avocats de la défense de Birame Ould Dah Ould Abeid et de Brahim Ould Ramdhane conteste la compétence territoriale de la cour d’Appel d’Aleg pour statuer sur le dossier, estimant qu’il relève de la juridiction de Nouakchott.

Ces militants anti-esclavagistes ont été condamnés à deux ans de prison ferme suite à l’organisation d’une caravane contre "l’esclavage foncier et l’accaparement des terres dans la vallée du fleuve".

Birame Ould Dah Ould Abeid est lauréat du Prix des Nations unies (ONU) pour les droits de l’Homme (en décembre 2013) et candidat classé deuxième à l’élection présidentielle mauritanienne du 21 juin 2014.
-0- PANA SAS/JSG/IBA 06août2015
retour
Recherche personnalisée


Accueil